COMMENT CA MARCHE ? 
 

Un réseau historique 

Par décision du conseil municipal du 21 avril 2016, la Ville de CLICHY a décidé d’attribuer à la société CEVE – Clichy Energie Verte la délégation de service public pour la production et la distribution de chaleur, à compter du 1er mai 2016.

Crée en 1965, le réseau de Clichy est une infrastructure de service public distribuant sous forme de vapeur le chauffage et l’eau chaude sanitaire à l’équivalent de 15 000 logements sur le périmètre communal. Totalement maillé et d’une longueur totale de 22 kilomètres, il est aujourd’hui alimenté à partir d’une installation fonctionnant au gaz naturel, d’une chaufferie biomasse ainsi que par le réseau de la Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain via une antenne située Porte Pouchet. Des boucles d’eau chaude ont été réalisées ponctuellement afin de simplifier la distribution de chaleur sur les récents programmes d’aménagements de la Ville de Clichy (ZAC Berges de Seine, …)

L’ambition de CEVE consiste à fournir, à partir du 1er janvier 2025, une énergie 100% issue de la valorisation des déchets ménagers provenant du SYCTOM, permettant à ses abonnés de bénéficier d’une énergie décarbonnée et des tarifs les plus stables du marché.

CEVE - Un groupement d'entreprises au service des Clichois

La gestion, l’exploitation et le développement du réseau de Clichy ont été confiés depuis le 1er mai 2016 au Groupement CORIANCE – IDEX au travers d’une société dédiée : CEVE – Clichy Energie Verte.  Le gestionnaire du réseau est l’opérateur désigné par la collectivité, il est responsable de la bonne exécution du service, production, distribution et livraison de la chaleur et assure la conformité et le renouvellement des ouvrages nécessaires à la production et fourniture de chaleur.

Dans le cade de notre groupement pour la Délégation de Service Public sur la Ville de Clichy, la société CORIANCE gère la partie exploitation, IDEX la relation Client et le développement commercial.

 

La chaufferie de la rue Fournier, le cœur du réseau de Clichy

De cette chaufferie part toute l’énergie nécessaire aux abonnés, via le réseau de distribution.

La vapeur chemine ainsi en haute pression (10-15 bar) dans des canalisations présentes sous la chaussée et situées dans des caniveaux afin de ne pas subir de forte déperdition thermique.

Des chambres de vannes et autres organes de régulation permettent à chaque antenne du réseau d’avoir le débit nécessaire à l’alimentation en puissance des bâtiments reliés au réseau de chaleur.

Les tuyaux aller et retour arrivent ainsi dans la sous-station, généralement située au premier sous-sol du bâtiment.

Un échangeur permet de transférer les calories du réseau CEVE à la boucle d’eau chaude du bâtiment, permettant ainsi le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire des usagers.

 

18/05/2022

Rétablissement